l@s zapatistas no están sol@s.

Infos

Esta es la nueva pagina de europa Zapatista : Contiene noticias y artículos publicados en los sitios web y blogs de los diferentes colectivos europeos solidarios con l@s zapatist@s y con los de abajo y a la izquierda. Permitiendo así colectivizar e intercambiar la información desde nuestros rincones.

Estado de la pagina

Número de artículos:
10  15  20 

 

Constitution du Conseil Indigène de Gouvernement: "Peut être un exemple pour le monde"

tags : cni, constitution, pl-fr, un,


San Cristobal de Las Casas, Chiapas. 29 mai 2017. Le 27 mai, a commencé l'Assemblée Constitutive du Conseil Indigène de Gouvernement (CIG), dans les installations de l'université de la Terre, Cideci, dans la ville mexicaine de San Cristobal de Las Casas, Chiapas.



Des milliers de représentants, conseillers et intégrants des peuples de toute la nation se sont rassemblés pour ce moment historique, afin d’élaborer la constitution du premier Conseil Indigène de Gouvernement pour le Mexique.

Il faut aussi noter la présence importante de Compañeras et compañeros Zapatiste, ainsi que plusieurs membres de la comandancia.


Durant la matinée, les compañer@s ont pu se rencontrer, parfois se retrouver, partager et échanger leurs expériences, leur artisanat. Une diversité de couleurs et de saveurs, ainsi de nombreuses pratiques et connaissances.

***********************************************************************
***********************************************************************
Après quelques heures passées dans les files d’attente et d’inscription, les compañer@s ont pu entrer dans la l’amphithéâtre du CIDECI pour l' inauguration de l'assemblée constitutive du Conseil Indigène de Gouvernement CIG.

Plusieurs médias étaient présents pour couvrir l' événement, à la fois des médias dominants nationaux et internationaux, et des médias libres. Tout le monde ne pouvant pas tenir dans l' amphithéâtre, deux autres salles ont été ouvertes aux membres et la Sexta, aux medias indépendants, et invité.e.s du CNI ainsi qu’aux observateurs-rices internationaux, leur permettant de cette façon de suivre en direct la cérémonie d’ouverture de ces trois jours de
travail.

En premier lieu, c’est le sous commandant Insurgés Moisés qui prend la parole : après avoir salué tous ceux qui suivent l’inauguration en ligne, sur la page Enlace Zapatista, il exige justice pour les étudiants disparus d'Ayotzinapa et affirme sa solidarité avec le peuple Wixarika ayant récemment été
victime d une agression et de l'assassinat de l’un de ses dirigeants :

« Nous sommes ici pour continuer, pour poursuivre jusqu' à la fin de ce que nous avons initier avec le CNI et nous savons ce que nous voulons pour nos peuples, peut-être sera un exemple pour le monde »



Ils ont ensuite donné la parole à deux enfants, qui, avec un peu d’appréhension, se sont prononcés devant des milliers de personnes et d’auditeurs à travers le monde:

« Mon nom est défense zapatiste: n'ayez pas peur, ne vous démotivez pas, merci»

« Mon nom est Pedro et je veux seulement dire : continuez vers l’avant ! Merci »

Un compagnon du CNI a pris la parole pour remercier de la participation des Comp@s de l'EZLN, ajoutant : « nous voulons préciser qu’en ce moment, nous avons 496 délégué-e- s, 296 invité-e-s et 56 conseiller-e-s, venant de 32 états du pays, nous sommes 848 compañer@s au total !

Plus de personnes sont encore  attendues.

Nous avons enregistré 58 langues de 58 peuples reparties dans 32 états du pays, plus des personnes originaires des 3 pays des Etats-Unis –des Etats Lakota, Dakota, Apache-, du Guatemala (Mam et Tanjobal), ainsi que des camarades du Chili. »



Pour compléter cette présentation des participants, mentionnons la présence de Don Pablo Casanova, « qui donne ses lumières pour comprendre les problématiques du pays ainsi que ceux du monde », en le remerciant.

Précisons aussi que dans la liste ci-dessus, ont été oublié-e- s ceux/celles venant du Chiapas, « qui représentent un bon nombre des compas. ».

Fut ensuite présentée l'organisation de groupes de travail repartis sur trois lieux dans l'Université de la Terre. Seul-e- s les délégué-e-s et conseiller-e-s pouvaient y prendre part. Quant aux INVITÉ-e- s du CNI, ils avaient le droit d’y participer en qualité d' observateurs.

La première question abordée par les groupes de travail fut celle des objectifs et des stratégies du CIG ; la seconde fut a propos du fonctionnement et l' organisation du CIG, la troisième concerne les liens du CIG avec d' autres acteurs de la société civile, enfin, les groupes devaient designer une porte-parole du CIG.

La décision finale sera prise demain lors d’une plénière à huis clos, et une annonce publique aura lieu dans l' après-midi, devant les médias libres, lors d’une séance plénière ouverte où seront présentées les conclusions des délibérations.

Trad@ Adrian