l@s zapatistas no están sol@s.

Infos

Esta es la nueva pagina de europa Zapatista : Contiene noticias y artículos publicados en los sitios web y blogs de los diferentes colectivos europeos solidarios con l@s zapatist@s y con los de abajo y a la izquierda. Permitiendo así colectivizar e intercambiar la información desde nuestros rincones.

Estado de la pagina

Número de artículos:
10  15  20 

 

Résistons ! Luttes pour la vie et le territoire

tags : pl-fr,

SAMEDI 24 SEPTEMBRE 2022 À 17:00
64 avenue Jean Jaures 93450 L'île Saint-Denis

*** AU PROGRAMME ***
17h - Ouverture des portes
18h - Discussion autour des luttes au Mexique et à Saint-Denis pour défendre la vie et le territoire avec Mario, de l'Assemblée de Peuples du Sud-est mexicain et le collectif Saccage 2024. Ce sera aussi l'occasion de faire le point sur le cas Ayotzinapa, après 8 ans de la disparition forcée de 43 étudiants.
20h - Repas mexicain & bar
21h - Concert de Los Huracanes, cumbia non-stop !
23h - Maye DJ Set
Pas de CB !

Évènement FB : https://fb.me/e/3ZQjZoAgr

Nous vous attendons nombreuses/nombreux.

¡Ayotzinapa vive, la lucha sigue !
¡La tierra no se vende, se ama y se defiende !

Paris-Ayotzinapa et Stop EDF au Mexique

COMMUNIQUÉ

Huit ans se sont écoulés depuis la disparition forcée des 43 étudiants de l'école normale rurale d'Ayotzinapa, victimes d'une opération de répression de diverses forces de l'ordre dans la nuit du 26 au 27 septembre 2014, dans le Guerrero au Mexique. Dès lors, les parents des étudiants n'ont cessé de se battre pour la vérité et la justice, dénonçant l'implication de différents corps de police et de l'armée. Plus récemment, en août 2022, l'État mexicain a reconnu qu'il s'agissait bien d'un "crime d'État", ordonnant dans la foulée l'arrestation de certains hauts fonctionnaires. À quoi sert la reconnaissance d'un gouvernement soi-disant de gauche, qui reste incapable de faire la lumière sur la disparition des étudiants ? D'un gouvernement qui a conduit à une militarisation sans précédent, en donnant encore plus de moyens à l'armée, dans un pays qui à ce jour compte plus de 100 000 personnes disparues ?

Huit ans après la disparition de nos 43 camarades d'Ayotzinapa, nous appelons à une soirée contre les violences d'État. Qu'elles s'expriment par une action directe des forces de l'ordre sur la population, ou qu'elles passent par la mise en œuvre de mégaprojets inutiles, destructeurs des territoires et du tissu social, imposés au mépris des droits des communautés autochtones et de leurs terres communales, au profit d'un capitalisme effréné. Lors de cette soirée, nous parlerons des suites du cas Ayotzinapa et nous recevrons un représentant de l'Assemblée des Peuples de l'Isthme en Défense de la Terre et du Territoire, qui viendra partager les résistances qui fleurissent face aux mégaprojets destructeurs dans l'isthme de Tehuantepec, notamment contre le projet de « Couloir transocéanique ». Ce canal sec relierait les deux océans et prévoit la modernisation d'une ligne de train et de deux gazoducs, bardés d'une dizaine de parcs industriels, en reposant sur les investissements de multinationales européennes.

Ces luttes pour la vie et la défense des territoires face aux violences d'État et des multinationales ne s'arrêtent pas au Mexique : dans nos géographies aussi, des collectifs se dressent contre le capitalisme et contre la destruction de leur territoire, pour défendre ce qui reste des biens communs et la possibilité de construire un autre monde.

L'intervention du collectif Saccage 2024 permettra de revenir sur les luttes et résistances en Île-de-France face aux destructions emportées par les jeux olympiques.

Vengan ! La lucha sigue !