l@s zapatistas no están sol@s.

Infos

Esta es la nueva pagina de europa Zapatista : Contiene noticias y artículos publicados en los sitios web y blogs de los diferentes colectivos europeos solidarios con l@s zapatist@s y con los de abajo y a la izquierda. Permitiendo así colectivizar e intercambiar la información desde nuestros rincones.

Estado de la pagina

Número de artículos:
10  15  20 

 

« Tout le pouvoir aux...? Investisseurs ! », fait la critique du nouvel accord Mexique néolibéral - Union européenne.

tags : mexique, pl-fr,

 


https://www.educaoaxaca.org/index.php?page=acymailing_front&ctrl=fronturl&task=click&urlid=19416&userid=3053&mailid=652&noheader=1

Le 28 avril 2020, en pleine pandémie de COVID-19, le commissaire au commerce de l'Union européenne (UE) de l'époque, Phil Hogan, a annoncé la conclusion des négociations sur la version révisée de l'accord de libre-échange (ALE) Mexique-UE, en vigueur depuis 2000. Le nouvel accord fait actuellement l'objet d'un examen juridique formel. Il doit ensuite être ratifié par le Conseil de l'UE et par le Parlement européen, ainsi que par le gouvernement et la chambre des députés du Mexique.




Dans leur livre « Tout le pouvoir aux... ? Investisseurs ! », 16 organisations européennes critiquent le fait que 20 ans après l'entrée en vigueur de l'accord UE-Mexique, les espoirs du Mexique n'ont pas été comblés :

« Les exportations mexicaines vers l'UE ne se sont pas plus diversifiées, elles n'ont pas non plus permis que soient améliorées les conditions de vie de la population locale. » En outre, avec la signature de l'accord révisé, le Mexique permet d'avancer dans la privatisation des semences et met en péril les petits agriculteurs ; il donne aux entreprises étrangères accès aux marchés publics et garantit des droits spéciaux aux investisseurs : « L'accord révisé contient un chapitre sur les investissements. Cela signifie que le Mexique serait le premier pays d'Amérique latine à signer un accord qui inclue ce domaine avec l'Union européenne en bloc, en accordant aux entreprises le droit exclusif de poursuivre l'État en arbitrage international. »

En bref, cet accord donne un « nouvel élan à la libéralisation et à la déréglementation des échanges, et à la dérégulation du commerce », sans tenir compte de la grave crise des droits de l'homme au Mexique. Face à cette situation, les organisations exigent l'abolition des privilèges des entreprises, le renforcement des marchés régionaux et rejettent la ratification de cet accord.

Guide de téléchargement : MEXICO-UE
https://www.educaoaxaca.org/index.php?page=acymailing_front&ctrl=fronturl&task=click&urlid=19419&userid=3053&mailid=652&noheader=1
Tout le pouvoir aux... ? Investisseurs !

https://www.educaoaxaca.org/index.php?page=acymailing_front&ctrl=fronturl&task=click&urlid=19420&userid=3053&mailid=652&noheader=1
(pdf, 36 p.).

Contexte : Nouvel accord néolibéral entre le Mexique et l'Union européenne, profondément préoccupant : la société civile
https://www.educaoaxaca.org/index.php?page=acymailing_front&ctrl=fronturl&task=click&urlid=9991&userid=3053&mailid=652&noheader=1