l@s zapatistas no están sol@s.

Infos

Esta es la nueva pagina de europa Zapatista : Contiene noticias y artículos publicados en los sitios web y blogs de los diferentes colectivos europeos solidarios con l@s zapatist@s y con los de abajo y a la izquierda. Permitiendo así colectivizar e intercambiar la información desde nuestros rincones.

Estado de la pagina

Número de artículos:
10  15  20 

 

Samir, à 23 mois de ton assassinat, nous nous jumelons avec d'autres mondes pour construire la justice

tags : justice, pl-fr,

20 janvier 2021

Communiqué Front des Peuples en Défense de la Terre et de l'Eau de Morelos, Puebla et Tlaxcala.

Samir, à 23 mois de ton assassinat, nous nous jumelons avec d'autres mondes pour construire la justice.

* La coupure de courant générale de la Compagnie Fédérale d'Electricité montre bien que la centrale thermoélectrique n'est pas nécessaire.

* Nous appelons à une journée d'actions de protestations et de propositions, à deux ans de l'assassinat de Samir, contre la mort que les mégaprojets signifient et pour la vie de notre planète.

Samir :

23 mois ont passé depuis le lâche assassinat qui t'a ôté la vie au milieu d'un discours sur la consultation faux et mensonger véhiculé par le président López Obrador... ce même discours faux et mensonger qu'il a prononcé le 10 septembre dernier en disant que tous les recours juridiques étaient résolus et qu'il n'y avait plus de problèmes pour mettre en fonctionnement le Projet Intégral Morelos, en envoyant la Garde Nationale le 23 novembre afin d'expulser le digne campement zapatiste d'Apatlaco, en achetant les consciences des représentants agraires afin de simuler un accord par lequel l'eau nécessaire pour cultiver est utilisée pour une centrale thermo-électrique inutile.

Tu sais bien que la voracité et l'ambition du capital n'a pas d'yeux ni d'oreilles et encore moins de cœur. Le 28 décembre dernier, une coupure de courant a affecté une grande partie du territoire national, depuis le Nuevo León [Nord-Est] en passant par la ville de Mexico et ce jusqu'au Quintina Roo, ce qui a mis en évidence deux des principaux mensonges du gouvernement fédéral et de la Compagnie Fédérale d'Electricité au sujet de la nécessité de faire fonctionner la centrale thermo-électrique :

1. Le système national électrique est interconnecté, raison pour laquelle cela ne change rien si il y a une centrale thermo-électrique dans le Morelos ou pas, car tout le système n'en forme qu'un et ce qui se produit dans le Nord a des réprecussions dans le sud du pays. Cela n'a aucune cons équence si le Morelos est le seul Etat du pays qui ne produit pas d'électricité bien que ce soit un des Etats du centre du pays qui ait la plus importante production agricole. Les coûts de transmission électrique sont minimes vu que la CFE est propriétaire du réseau, et celui-ci existe bel et bien et est interconnecté.

2. Il n'est pas nécessaire de produire plus d'électricité, car la coupure de courant s'est produite du fait d'un déséquilibre entre l'énergie consommée et l'énergie générée, avec pour résultat que plus d'énergie a été généré que ce qui a été consommé, c'est ridicule et donc illogique qu'en pleine crise climatique et sanitaire on cherche à produire plus d'électricité aux dépense de la santé de la population de Huexca et des communautés environnantes, en affectant l'économie et la production paysanne d'Ayala en la privant d'eau pour les cultures et en prétendant l'occuper pour l'industrie et ainsi tuer l'eau, avec le risque aussi de mettre en grave danger près d'un million de personnes qui habitent dans la zone d'influence du volcan Popocatépetl avec la mise en fonctionnement du gazoduc Morelos.

Samir, la raison est de notre côté et le crie continuellement, à travers l'activité volcanique, à travers l'opposition des villages, à travers leur lutte pour l'auto-détermination, à travers la crise climatique, à travers la pandémie et aujourd'hui, même au travers d'une coupure de courant. Mais les mensonges du gouvernement irrationnel sont plus écoutés dans la population en général, car eux ils ont tous les médias pour se faire diffuser, ils embauchent même des intellectuels qui se disaient en faveur des villages et qui ont passé toute leur vie à défendre la sagesse paysanne, pour nous traiter aujourd'hui d'ignorants, de téméraires, de fouteurs de merde, de radicaux de gauche, de conservateurs, tout cela pour ne pas être d'accord avec le nouveau contremaître qui fanfarronne avec son discours de quatrième transformation.

Raison pour laquelle, à un mois des deux ans de ton assassinat, nous nous préparons pour réaliser des actions en ta mémoire et en défense de la vie, de l'eau et du territoire en général. NOUS APPELONS TOUS LES PEUPLES DU MEXIQUE ET DU MONDE OU ARRIVE TA PAROLE ET TON EXEMPLE AFIN QUE DURANT LE SECOND ANNIVERSAIRE DE TON ASSASSINAT NOUS REALISIONS DES JOURNEES DE PROTESTATION CONTRE LE MAUVAIS GOUVERNEMENT ET L'ABSENCE D'AVANCEMENT DANS LA RECHERCHE DE TES ASSASSINS, AINSI QU'A DES ACTIONS DE PROPOSITIONS POUR CONTINUER A DEFENDRE LA VIE FACE AU CAPITALISME IRRATIONNEL ET SAUVAGE QUI DEGOUVERNE LE MONDE.

Nous nous inscrivons afin qu'aux côtés du Congrès National Indigène et de l'EZLN, nous voyagions jusqu'en Europe pour connaître d'autres mondes et d'autres espaces qui luttent comme toi, comme nous, pour la vie et contre le capital. Nous nous inscrivons pour continuer la défense contre le mégaprojet mortifère intégral Morelos dans des espaces tels que le campement de Huexca qui s'est installé depuis le 12 décembre dernier en face de la centrale thermoélectrique et qui, jour après jour, est témoin et victime de ce qui s'est converti non pas en un projet energétique du peuple, comme le dit ce menteur d'Obrador [président du Mexique], mais en une Caserne Militaire à Cycle Combiné, avec l'entrée et la sortie quotidienne de dizaines de soldats de la Garde Nationale, de l'Armée mexicaine, de la police du Morelos, de la police municipale et de police privée, cinq forces de répression qui se présentent de manière intimidante contre tes sœurs et tes frères parce qu'ils ont peur, ils paniquent devant la dignité, et cela parce qu'ils ne la comprennent pas, ils ne la comprendront jamais, et ils ne sauront jamais la force qui réside derrière elle. C'est de cette manière que du personnel de l'armée mexicaine et de la police privée ont pris des photos, ont pointé leurs armes et ont interrogé spécifiquement au sujet de Teresa Castellanos du "Comité Huexca en Résistance", un grave risque existant contre notre compañera, ce que nous dénonçons aujourd'hui.

Nous sommes là et nous continuons Samir, en résistance, à nous rebeller contre la mort, pour la vie, à nous fraterniser, à construire justice, parce que nous savons qu'elle ne viendra jamais d'en haut, la justice, c'est nos peuples qui la construisons, mais si, nous voulons que cela se sache et que les responsables de ton vil assassinat soient condamnés.

Samir et Zapata vivent encore, la lutte continue ! La vie, oui, la thermo non ! Vive nos gardiens Samir, Zapata et Don Goyo [nom affectueux donné au volcan Popocatepetl, en activité]. Que meure le Projet Intégral Morelos !

T'neki tlalle uan atl para tenochti, amo timikiske por tumi – Nous voulons de la terre et de l'eau pour tous, pas mourir pour de l'argent.

Front des Villages en Défense de la Terre et de l'Eau de Morelos, Puebla et Tlaxcala