l@s zapatistas no están sol@s.

Infos

Esta es la nueva pagina de europa Zapatista : Contiene noticias y artículos publicados en los sitios web y blogs de los diferentes colectivos europeos solidarios con l@s zapatist@s y con los de abajo y a la izquierda. Permitiendo así colectivizar e intercambiar la información desde nuestros rincones.

Estado de la pagina

Número de artículos:
10  15  20 

 

2* Déclaration de la campagne pour la liberté des prisonniers de Tlanxico et de la tribu Yaqui


Mexique- Deuxième déclaration de la campagne nationale et internationale pour la liberté des prisonniers de Tlanixco et de la tribu Yaqui

Publié le 23 Janvier 2019 traduction carolita d'un article paru sur le site du CNI le 16 janvier 2019

18 décembre 2018
Au peuple mexicain
Aux médias
Aux peuples du monde
Résultats de recherche d'images pour « presos tlanixco »
Depuis 2012, le mauvais gouvernement et les compagnies énergétiques menacent les peuples du Nord avec la construction de l'aqueduc Sonora, un mégaprojet conçu pour acheminer le gaz naturel à travers le nord-ouest du Mexique, créer de l'énergie et garantir ainsi les conditions de fonctionnement des centres d'exploitation. Les propriétaires de l'argent appellent cela le progrès ; nous, en bas, nous n'avons jamais vu aucun progrès, au contraire, nous subissons leur affront, leur mépris, leur répression et  leur exploitation.
Pour construire leur gazoduc, les propriétaires de l'argent ont déclenché une guerre, semé la discorde, persécuté, menacé, criminalisé, tué ; c'est ainsi qu'ils veulent s'assurer que ceux d'entre nous qui résistent avec fermeté, dignité et révolte n'arrêtent pas les mégaprojets. Mais comme vous l'avez vu, cela n'arrête pas notre lutte, ou toute autre lutte pour la vie.
Les autorités traditionnelles de Loma de Bacum, reconnues par des accords internationaux et constitutionnels, ont donné la parole à leur peuple et ont déclaré qu'elles ne donneraient pas l'autorisation de construire le gazoduc sur leur territoire. Cette décision a irrité les personnes susmentionnées, qui ont soumis les défenseurs de la vie, de la culture et du territoire des Yaquis à des menaces et des persécutions constantes.
En 2016, un groupe de sympathisants du gazoduc a tenté de prendre d'assaut l'enceinte traditionnelle de Loma de Bácum, lieu où se prennent les décisions communautaires, ce qui a déclenché un conflit où un homme est mort. Mais ce problème n'est pas un conflit interne de la communauté, comme ils voudraient nous le faire croire, il a été créé par les intérêts des propriétaires de l'argent, par la société énergétique Nova  (IENOVA).
Cette guerre qu'ils insistent à mener a déjà généré beaucoup de destructions et a maintenu notre frère Fidencio Aldama Pérez, un défenseur du territoire qui s'oppose à ce projet de mort, prisonnier depuis deux ans. La haine provoquée par le développement capitaliste a provoqué, le 30 avril de cette année, une attaque dans laquelle Víctor Adolfo Molina Vázquez a été tué. Pour lui et pour le peuple Yaqui, il n'y a pas de justice.
Cette mort a été causée par les intérêts de l'argent, mais le mauvais gouvernement et ses pratiques l'utilisent toujours pour empêcher la lutte des femmes et des hommes qui continuent à avancer. Avec cela, ils ont décidé que leur tribunal de Ciudad Obregón emprisonnerait notre frère Fidencio Aldama, malgré le fait qu'ils n'ont aucune preuve contre lui. C'est pourquoi nous disons que notre compañero Fidencio est emprisonné pour sa lutte, il est prisonnier parce qu'ils sont habitués à fomenter la peur et à démobiliser la lutte contre le gazoduc. De preuve il n'y en a aucune, de l'argent qui achète la justice d'en haut, par contre, oui. Malgré cela, nous et notre frère avons résisté et leur avons dit que s'ils voulaient nous arrêter, ils ne réussiraient pas.
Les frères et sœurs de Loma de Bacum ont dit non au gazoduc, ils savent que ces projets et les explosions possibles qu'ils génèrent sont dangereux pour la population, car l'infrastructure du capital n'est pas adaptée ou compatible avec la vie et les traditions du peuple Yaqui. Le peuple Yaqui n'est pas prêt à vendre sa terre, aussi simple que cela, à Loma de Bacum la terre n'est pas vendue.
Mais l'entêtement des puissants à tout détruire a été maintenu, de sorte que pendant cette année ont continué le harcèlement, les menaces et les attaques contre les frères de Loma de Bácum, la même folie c'est ce qui maintient Fidencio Aldama en prison. Pour cette raison, nous exigeons que le troisième tribunal collégial du cinquième circuit d'Hermosillo, Sonora, entende l'affaire du compañero Fidencio, reconnaisse son innocence prouvée et ne reporte plus sa libération. Nous exigeons la libération immédiate de notre compañero Fidencio Aldama Pérez.
Nous exigeons également la fin du harcèlement sur le territoire Yaqui ; nous exigeons que les propriétaires des mégaprojets et leur ambition cessent de tuer, criminaliser et fragmenter les communautés qui luttent pour la vie et le territoire.
Nous exigeons que l'autonomie de la nation Yaqui soit respectée et que la vie des populations ne soit plus exposée aux dangers liés à la circulation massive du gaz sur leur territoire. Oui à l'arrêt des mégaprojets, oui à l'annulation du gazoduc Sonora, non aux projets de mort.
Nous exigeons la fin de la guerre de dépossession contre le peuple Yaqui.
Non à la criminalisation des défenseurs du territoire
Libération des prisonniers politiques !