l@s zapatistas no están sol@s.

Infos

Esta es la nueva pagina de europa Zapatista : Contiene noticias y artículos publicados en los sitios web y blogs de los diferentes colectivos europeos solidarios con l@s zapatist@s y con los de abajo y a la izquierda. Permitiendo así colectivizar e intercambiar la información desde nuestros rincones.

Estado de la pagina

Número de artículos:
10  15  20 

 

Le gouvernement laisse Luis Fernando Sotelo en prison pour avoir participé aux Actions pour les 43 !

LES DERNIÈRES INFORMATIONS SUR L'AFFAIRE LUIS FERNANDO SOTELO.
Pendant que le gouvernement fait des discours de liberté, notre compañero est pris en otage par l'État, cela ne compte pas que son procès soit imparfait, l'illégalité des résolutions, les violations des droits de la personne qui ont été dénoncées à maintes reprises depuis plus de quatre ans.

Hier, 16 janvier, notre compañero Luis Fernando Sotelo Zambrano a été informé de la résolution de l'appel interjeté par la défense de Los Otros Abogadoz contre le refus du juge 32 en matière pénale du CDMX d'accorder l'amnistie au bénéficiaire légitime, dans lequel ils décident de confirmer cette sentence, c'est-à-dire de refuser une fois encore la liberté à notre compañero .

Mais nous continuons ici, avec Luis Fernando, à nous battre au coude à coude pour sa liberté, sachant qu'il n'est pas seul et que nous n'aurons de cesse de le sortir des mains du pouvoir qui le tient en otage, nous savons que dans cette lutte nous ne sommes pas seuls car ici-bas, organisation et solidarité construisent chaque jour la voie de la liberté.


QUE S'UNISSENT LES RAGES
QUE SOUFFLE LE VENT
QUE LA TEMPÊTE REDOUBLE DE FORCE !
Comp@ Luis Fernando Libre !
Qui est Luis Fernando Sotelo?
Le 5 novembre dernier, Luis Fernando Sotelo Zambrano et Sergio Pérez Landeros ont été arrêtés dans les environs de Ciudad Universitaria, après que la station de métro du même nom et l'une de ses unités aient été incendiées dans le cadre de la troisième Journée mondiale d'action par Ayotzinapa, puis transférés au ministère public de Coyoacán 1, où ils ont été accusés de participer à cette action. Cette accusation est étayée par la déclaration du chauffeur de l'unité de transport public qui a été incendiée, dans laquelle il affirmait reconnaître que les deux étaient responsables de l'incendie.
Cependant, le lendemain, Sergio a pu prouver qu'il se trouvait à un autre endroit au moment de l'attaque et il a été prouvé qu'il n'avait pas participé aux événements. Toutefois, le témoignage du chauffeur a continué d'accuser Luis Fernando, bien que lorsque Sergio a été libéré, la déclaration du chauffeur du Metrobus a été automatiquement rejetée et a ensuite été consignée par le bureau du procureur général du district fédéral à la prison préventine pour hommes du sud. Les chefs d'accusation : atteintes à l'ordre public, attaques contre les voies de communication et dommages malveillants aggravés (port d'explosifs) en bande.
Luis Fernando a 20 ans, il est lycéen, membre du Collectif Ollin Meztli et de la Coopérative ik'otik dans le box du campus de l'École Nationale Préparatoire 6 "Antonio Caso" ; adhérent à la Sixième Déclaration de la Selva Lacandona de l'Armée Zapatiste de Libération Nationale ; proche du Réseau contre la Répression et pour la solidarité. Il s'engage principalement dans la lutte étudiante et le travail communautaire en accompagnement du Congrès National Indigène.
Le 10 novembre, il a reçu une ordonnance officielle d'incarcération, il est accusé des crimes d'atteintes à la paix publique, les attaques sur les voies de communication et les dommages malveillants aggravés en bande ( le transport d'explosifs a été enlevé) il sera soumis à un procès judiciaire pour lequel il sera incarcéré dans la prison du sud, puisque pour ce type de crimes il n'y a pas de droit à caution.
traduction carolita d'un article paru sur Espoir Chiapas le 18 janvier 2019


À propos de ce site web
ESPOIRCHIAPAS.BLOGSPOT.COM
Media libre: Blog d'information sur le Chiapas et la lutte autonome. Medio libre: Blog de informacion sobre Chiapas y la lucha autonoma.