l@s zapatistas no están sol@s.

Infos

Esta es la nueva pagina de europa Zapatista : Contiene noticias y artículos publicados en los sitios web y blogs de los diferentes colectivos europeos solidarios con l@s zapatist@s y con los de abajo y a la izquierda. Permitiendo así colectivizar e intercambiar la información desde nuestros rincones.

Estado de la pagina

Número de artículos:
10  15  20 

 

Prisonniers du Chiapas: "les vrais délinquants ne vont jamais en prison"

Message des prisonniers indigènes aux mères qui souffrent
À l'opinion publique
Aux médias d'Etat, nationaux et internationaux
Aux  médias alternatifs
Aux organisations indépendantes
A la sexta
Au réseau contre la répression et pour la solidarité
Aux ONG de défense des droits de l'homme
Au Congrès National Indigène de l'EZLN

Le prisonnier indigène Tzotsil Alejandro Diaz Santis "Solidaire de la voix de l'Amate, Adhérent à la Sixième Déclaration de la Selva Lacandona de l'EZLN, ainsi qu'avec d'autres compañeros qui luttent contre les injustices. Détenus au Cereso No. 5 San Cristóbal de Las Casas, Chiapas. 

Aujourd'hui, le 10 mai, nous félicitons toutes les petites mamans et les saluons avec beaucoup d'affection pour ce jour de la fête des mères. Beaucoup de petites mères sont heureuses de recevoir les bras et les cadeaux de leurs proches en ce jour spécial. Par contre, nos mères au lieu d'être heureuses de porter un toast avec leurs fils et leurs filles qui reçoivent leurs câlins et leurs cadeaux. sont malheureusement tristes et pleines de courage, parce qu'elles ont besoin d'un membre de leur foyer.


En raison des injustices qui nous ont privés de nos libertés, nous ne pouvons pas les féliciter, leur donner leurs câlins et leurs cadeaux, pour ces emprisonnements que nous vivons depuis de nombreuses années. Certains d'entre nous sont en prison depuis 19 ans maintenant, 15 ans et 7 ans d'emprisonnement injuste alors que nous n'avons jamais commis un crime dont nous sommes accusés comme des milliers de mères au pays qui ont leurs enfants disparus. Comme les mères d'Ayotzinapa, cela ne devrait pas être parce qu'elles souffrent de ne pas avoir leurs enfants à la maison. Parce que les vrais criminels ne mettent jamais les pieds en prison, ils sortent pour s'amuser, célébrer avec leur famille.

C'est pourquoi nous exigeons que le gouverneur du Chiapas, Manuel Velasco Coello, rende nos libertés, volées depuis de nombreuses années. Enfin, nous invitons toutes les organisations indépendantes, étatiques, nationales et internationales à continuer d'exiger la véritable justice et la liberté de tous les prisonniers politiques et de conscience dans le monde entier.

Ensemble, nous pouvons gagner de vraies justices.
Fraternellement

Alejandro Diaz Santis
Mariano Pérez Velasco
Diego López Méndez
Adrian Gómez Jiménez
Pablo Gómez Gómez
Alfredo Gómez Gómez